Allocations chômage en Espagne

Les travailleurs ayant perdu leur emploi temporairement ou définitivement peuvent prétendre, sous certaines conditions, à des prestations de l’assurance chômage. Le chômeur qui n’ouvre pas droit aux prestations d’assurance ou qui a épuisé ses droits aux dites prestations, peut obtenir sous conditions de ressources des prestations du régime d’assistance chômage de l’Etat.

Le régime d’indemnisation du chômage a été modifié dernièrement suite au décret royal adopté en juillet 2012 visant à garantir la stabilité budgétaire et développer la compétitivité. Les mesures sont entrées en vigueur le 15 juillet 2012.

C’est le Servicio Público de Empleo Estatal (SEPE) qui gère  tout ce qui à trait au chômage. Voici la liste des agences.

1. Assurance chômage

Conditions

Pour pouvoir bénéficier de prestations de chômage liées aux cotisations (prestación contributiva), le travailleur doit :

  • être inscrit auprès des services pour l’emploi et se tenir à leur disposition ;
  • rechercher activement un emploi ;
  • être apte au travail et avoir la volonté de travailler ;
  • avoir été involontairement privé d’emploi ;
  • être immatriculé et inscrit à la sécurité sociale au moment de la réalisation du risque ;
  • ne pas avoir atteint l’âge légal pour ouvrir droit à une pension de vieillesse (sauf s’il ne remplit pas les conditions pour pouvoir bénéficier d’une telle pension) ; et
  • justifier du versement de 360 jours de cotisations au cours des six dernières années précédant la situation de chômage.

Montant

Pendant les 180 premiers jours, les prestations sont égales à 70 % de la «base régulatrice» pour les prestations de chômage (moyenne de la base, heures supplémentaires exclues, sur laquelle les cotisations ont été payées au cours des 180 derniers jours précédant le début du chômage). Suite aux modifications des indemnités chômage intervenues au 15 juillet 2012, le montant de la prestation à compter du 181ème jour d’indemnisation à été réduit à 50 % de la base régulatrice (contre 60 % auparavant).

Le montant des prestations contributives de chômage ne peut pas être inférieur à :

  • 80 % de l’Indicateur Public des Revenus d’Effets Multiples (IPREM en 2012 : 532,51 €/ mois) mensuel en vigueur au moment de l’ouverture du droit pour le travailleur sans enfant à charge ;
  • 107 % de l’IPREM en vigueur au moment de l’ouverture du droit si le travailleur a au moins un enfant à charge.

Le montant maximum de la prestation varie en fonction du nombre d’enfants à charge du bénéficiaire, soit 175 % (sans enfant à charge), 200 % (un enfant à charge) ou 225 % maximum (deux enfants à charge ou plus) de l’IPREM* en vigueur au moment du début du versement de la prestation.

*IPREM en 2012 : 532,51 €/mois.

Durée de versement

La durée d’indemnisation dépend des périodes de travail pour lesquelles des cotisations ont été versées au préalable par l’intéressé, en règle générale au cours des 6 dernières années précédant immédiatement la situation de chômage. Les prestations peuvent être versées pendant une période allant de 4 mois à 2 ans :

Période de
cotisations (jours)
Durée de
prestation (jours)
de 360 à 539 120
de 540 à 719 180
de 720 à 899 240
de 900 à 1 079 300
de 1 080 à 1 259 360
de 1 260 à 1 439 420
de 1 440 à 1 619 480
de 1 620 à 1 799 540
de 1 800 à 1 979 600
de 1 980 à 2 159 660
à partir de 2 160 720

2. Assistance chômage

Conditions

L’assistance chômage vise les personnes âgées de 16 à 65 ans qui n’ouvrent pas droit ou n’ouvrent plus droit à des prestations d’assurance chômage, et qui ne disposent pas de revenus supérieurs à 75 % du salaire minimal interprofessionnel (641,40 €/mois en 2012).

Pour pourvoir prétendre aux prestations d’assistance, l’intéressé doit être inscrit auprès des services pour l’emploi (depuis au minimum un mois lorsqu’il a bénéficié des prestations d’assurance chômage avant), rechercher activement un emploi et ne pas avoir rejeté d’offre d’emploi adapté, ni refusé de prendre part, sauf raison justifiée, à des actions de promotion, de formation ou de reconversion professionnelle.

Montant et durée de versement

Le montant de la prestation correspond à 80 % de l’IPREM (soit 0,8 x 532,51 € en 2012 = 426 €) par mois pendant une période de six mois renouvelable deux fois maximum.

En cas de chômage due à la perte d’un emploi à temps partiel, le montant de l’allocation est réduit proportionnellement au nombre d’heures travaillées.

Suite aux modifications sur les prestations de chômage intervenues depuis le 15 juillet 2012, la période pendant laquelle l’intéressé peut percevoir l’assistance chômage se termine lorsqu’il atteint l’âge minimum d’ouverture des droits à pension de vieillesse (61 ans), et non plus l’âge légal de la retraite (65 ans).

Au 1er janvier 2012, les chômeurs de longue durée, âgés de plus de 45 ans et qui avaient épuisé leurs droits à la prestation contributive de 720 jours, percevaient durant six mois une allocation spéciale de 80 % à 133 % de l’IPREM en fonction des charges familiales. Cette allocation a été supprimée suite aux modifications des prestations chômage entrées en vigueur le 15 juillet 2012.

 

8 commentaires

  1. Pingback :La Sécurité Sociale en Espagne | Je vis à Barcelone

  2. Bonjour, je viens de m’installer à Terrassa il y a quelques semaines (mon ami ayant trouvé un emploi). Seulement j’ai 21 ans et n’ai jamais travaillé (j’ai arrêté mes études pour venir en Espagne). Savez vous s’il y a des aides (même minimes) pour mon cas?

    • Bonjour,

      Je vous invite à contacter le 060 depuis un téléphone et de choisir l’option 7. Vous pourrez avoir des informations sur les aides qui existent. Il existe par exemple une aide au logement sous certaines conditions.

    • Bonjour, je recherche moi aussi un appartement en location sur terrassa, peut tu m’aider s’il te plait, est ce que c’est bien pour des francais de vivre la bas? peut tu me rencarder avec d’autre locataires? juste pour renseignements

  3. Bonjour, j’ai l’intention d’aller vivre en Espagne, pourraije faire valoir mes droits chomages la bas des contrats effectués en espagne lors de mes saisons les 6 derniers années et quel procedure dois-je effectué ? merci d’avance

  4. Bonjour Hervé,

    Merci pour les infos. Savez vous ce que signifie « avoir été involontairement privé d’emploi »? Mon cas est le suivant : j’arrive en fin de contrat et mon employeur souhaite le renouveler. Toutefois j’aimerais de mon côté arrêter ce job et en chercher un autre. Pensez-vous que je puisse avoir droit aux allocations durant cette période de recherche d’un nouvel emploi ?

    Merci beaucoup. Je vais me balader un peu plus sur le blog, il a l’air très intéressant.
    Clément

  5. Bonjour,

    Apres avoir quitte volontairement un emploi (3 ans) pour un nouveau [les deux sur Barcelone], je risque de me faire licencier au bout de quelques mois.

    Savez-vous si je peux faire valoir mes droits au chomage pour les periodes de mon ancien emploi? Ou seule la periode de quelques mois de mon nouvel emploi est prise en compte?

    Merci par avance,

Laisser un commentaire